‘‘DÉCOLONISER LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN LETTRES ET SCIENCES HUMAINES : ÉPISTÉMOLOGIE, THÉORIE, EMPIRISME ET PERSPECTIVES’’

Akofena, spécial n°09, Vol.2 Décembre 2022 [pour télécharger]

Couverture/ Sommaire [pour télécharger]

Éditorial du numéro

L’appel à contribution Décoloniser la recherche scientifique en lettres et sciences humaines : épistémologie, théorie, empirisme et perspectives’’ a suscité de nombreux projets d’article regroupé autour de trois axes :

Linguistique descriptive

Grammaire, pédagogie, littératures, communication

Société, Sociolinguistique, alphabétisation, histoire

Dans l’axe de recherche linguistique descriptive, trois (03) articles de belle facture apportent une description détaillée de quelques langues d’Afrique subsaharienne et d’Afrique centrale. Ainsi, l’article Camille IDOUKOU analyse la manière dont les formes de l’éducation traditionnelle s’opèrent, se transmettent chez les Ambɔsi à travers le récital « Maá abora ngá o tsina obija, Ma mère m’a enfanté au pied du palmier à huile » pour l’épanouissement, la formation de l’enfant en vue d’une société équilibrée. Elle a pour but de faire découvrir davantage la culture des Ambɔsi et particulièrement un genre de la littérature orale presque inexploré, le récital. En général, les proverbes sont employés non seulement pour leur fonctionnalité mais aussi pour leurs outils esthétiques ou littéraires qui les rendent efficaces. C’est à ce titre que la contribution de Francis Douglas APPIAH, Mohammed ISSAKA, Richard Baffour OKYERE & Tahiru DJATO explorer la nature esthétique des proverbes et leurs effets sur le discours. La section linguistique descriptive est boulée par Thierry Tsono MOWELLE. En effet, ce dernier s’intéresse à la linguistique formelle, notamment la syntaxe.

GRAMMAIRE, PÉDAGOGIE, LITTÉRATURES, COMMUNICATION

La présente section compte douze (12) articles que l’on pourrait réunir en trois sous-axes. Ainsi conformément à l’axe central, en littérature, nous avons les contributions d’Amadou DIARRA [Tabou et sacré dans L’Honneur des Kéita de Moussa Konaté]; Ebony Kpalambo AGBOH [Alcoholism and temperance in William Henry Smith’s The Drunkard or the Fallen Saved]; François Tchoman ASSEKA [L’écriture de la totalité dans La guerre des femmes de Bottey Zadi Zaourou]; Ibraogo KABORE [Le logo du parti politique burkinabè Mouvement du peuple pour le progrès : du langage à l’action]; Komi Seexonam AMEWU [Anomie comme conséquence de la sécheresse dans L’archer bassari de Modibo Sounkalo Keita]; Mbaye DIOP [Le sexe comme moteur de domination de la femme dans la littérature africaine francophone]; Youssoupha MANE [Writing Culture: Ordained by the Oracle by Asare Konadu as an African Ethnographic Novel Unveiling the Asante’s Traditions]. Par la suite, vient l’article à visée Pédagogique deCyprien HABASIKIYAKE KAKULE qui vise à donner quelques indications pouvant mener à améliorer le système d’enseignement et d’apprentissage de la langue anglaise en République Démocratique du Congo en général et dans les écoles secondaires de Goma en particulier. Enfin de le sous-axe communication, selon Adama BERTÉ décrit les modalités et les effets de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la formation professionnelle à l’Institut Pédagogique National de l’Enseignement Technique et Professionnel en Côte d’Ivoire (IPNETP). Pour lui, même si les usages de ces outils restent, pour l’heure, assez limités, ils contribuent sensiblement à renforcer les interactions en salle de cours et à améliorer les apprentissages. L’objectif que poursuivent Daouda DAO & Arouna YAMEOGO consiste à faire une étude de la classification systématique et des rôles caractéristiques du costume dans le corpus de six longs-métrages burkinabè afin de comprendre son apport au cinéma burkinabè. Par sa part, Germain TCHÈÏ, l’image photographique, souvent insérée virtuellement ou réellement dans la narration leclézienne lui confère une profondeur sémantique et esthétique. C’est pourquoi à travers « Lecture médiatique du texte leclézien : au carrefour de la photographie », il tente de montrer de l’écriture romanesque de le Clezio est d’une hybridité nourrie aux sources des éléments médiatiques modernes. Le sous-axe grammaire est exclusivement dédié à Jean Robert RAKOTOMALALA.

SOCIÉTÉ, SOCIOLINGUISTIQUE, ALPHABÉTISATION,  HISTOIRE

À l’instar de la section précédente, celle-ci est séquencée en  quatre sous-axes.

Au compte du premier, c’est-à-dire Société, sont les contributions de Coleman YARO ; Coovi Clément BAH ; Dacharly MAPANGOU ; Ehua Manzan Monique BEIRA épse OUABI & Arthur Seka Agbatou ODOU ; Maimounata Marie Béatrice KERE & Sébastien YOUGBARE ; Moïse GBAZA ZATIWA DADA ; Moumini OUEDRAOGO ; Nassoum Yacine TRAORÉ ; Youcef TOUFOUTI ; Wago Glwadis ZOGO et Geneviève Douo SAHI et Thomas BEARTH. À la suite de celle-ci, le sous-axe regroupe les publications de  Kouadio Emile KRAMO, Koffi Kouman Simon KOUASSI & Tiémoko DOSSO [Les difficultés d’expression orale des enseignants stagiaires des établissements techniques et de formation professionnelle de Côte d’Ivoire] ; Kouakou Patrice BEHIBRO [Alternance codique langues nationales-français-espagnol : une forme de décolonisation linguistique dans l’enseignement secondaire en Côte d’Ivoire] ; Najoua MAAFI [De l’importance de la responsabilité épistémologique dans la recherche scientifique : note de synthèse] ; Relwende GUIGUEMDE [La fragilité de l’État burkinabè et le défi du développement endogène] ;  Yao N’DRI & Jean-Baptiste Boni ASSIE [Approche socio-économique du métier d’acteur en Côte d’Ivoire] et de Richard Baffour OKYERE, Mawuloe Koffi KODAH & Tahiru DJATO [La décolonisation de l’Afrique à travers les enjeux diplomatiques dans Le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono]. Dans l’avant dernière section, notamment Alphabétisation, l’on peut lire Amonchi Alain-Serge TCHIMOU & Elisabeth Mariam DIOMANDE [Éducation entrepreneuriale et TIC dans les Instituts de Formation et d’Éducation Féminine (IFEF): défis et perspectives] ; SEKA Apo Ange Marie Sébastienne Epouse KOBOU & José-Gisèle GUEHI [Langues et insertion socioprofessionnelle dans le secteur informel à Abidjan] et Babacar NIANE & Mame Alé MBAYE [Barham Diop, un trait d’union entre le Sénégal et le Maroc pour une diffusion de l’enseignement et de la civilisation arabo-islamiques]. Claude FINGOUE [Patronymes dans la diégèse chez les écrivains négro-africains : Okonkwo dans Le Monde s’effondre, Mbenda dans Le Fils d’Agatha Moudio et Fama Doumbouya dans Les soleils des indépendances : une étude ethnostylistique] Babacar NIANE & Mame Alé MBAYE Barham Diop, un trait d’union entre le Sénégal et le Maroc pour une diffusion de l’enseignement et de la civilisation arabo-islamiques]. La section se termine par l’axe histoire avec Kodjo TETEKPOR, Ebenezer AZAMEDE & Nioucha TETEKPOR-YOOMAN [Zelensky s’adresse aux parlements occidentaux : est-ce juste du symbolisme ou un appel au devoir ?] ;  Lebon TSHIMPE KADIMA & Charles KISOLOKELE [Poursuite chaotique de l’organisation mondiale : cas de la guerre russo-ukrainienne, bilan et perspectives] et Marwa MAHMOUD [Décoloniser la recherche scientifique en psychologie sociale : une illustration à travers la théorie de l’identité sociale].

Coordinateurs

DODO Jean-Claude (Université FHB – Côte d’Ivoire), ADICO Patrice (Université FHB – Côte d’Ivoire) & ALADE Jean-Jacques (Université FHB – Côte d’Ivoire)

LINGUISTIQUE DESCRIPTIVE
GRAMMAIRE, PÉDAGOGIE, LITTÉRATURES, COMMUNICATION
SOCIÉTÉ, SOCIOLINGUISTIQUE, ALPHABÉTISATION, HISTOIRE
Mise en ligne 01 Décembre 2022