N°09_Vol.1

‘‘DÉCOLONISER LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN LETTRES ET SCIENCES HUMAINES : ÉPISTÉMOLOGIE, THÉORIE, EMPIRISME ET PERSPECTIVES’’

Akofena, spécial n°09, Vol.1 Décembre 2022 [pour télécharger]

Couverture/ Sommaire [pour télécharger]

Éditorial du numéro

L’appel à contribution Décoloniser la recherche scientifique en lettres et sciences humaines : épistémologie, théorie, empirisme et perspectives’’ a suscité de nombreux projets d’article regroupé autour de trois axes :

Linguistique descriptive

Grammaire, analyse du discours, communication, société, traductologie

Sociolinguistique, pédagogie , histoire, géographie

Dans l’axe de recherche linguistique descriptive, six (06) de belle facture apportent une description détaillée de quelques langues d’Afrique subsaharienne et d’Afrique centrale. Ainsi, selon Djahéma GAWA, les noms permettent l’identification des personnes dans la société, car facilitant le regroupement des individus selon les clans, les familles, les peuples etc. Son étude vise à répondre à deux préoccupations : quels sont les différents types d’anthroponymes du nawdm et quelle peut être leur portée sémantique ? Comment peut-on analyser ces anthroponymes sur le plan linguistique? Pour sa part, Essenam Kodjo Kadza KOMLA pose le problème de l’affinité des langues du continuum Gbè et se propose d’établir leur distance lexicale. Pour y parvenir, ce dernier part de l’hypothèse selon laquelle la proximité lexicale des langues Gbè n’est pas systématique. Dans « Les constructions transitives en likwála, langue bantu (C. 26) parlée en République du Congo », Régina Patience IKEMOUétudie le fonctionnement des constructions transitives du likwála. La langue décrite dispose de deux types de constructions transitives : construction transitive canonique et construction transitive non canonique. Nous découvrons avec Roland BICABA & Parfait BABINE que des constructions phrastiques qui mettent en œuvre le mécanisme de relativisation en buamu, il résulte trois types formels de relatives : les relatives post-nominales, les relatives libres et les relatives corrélatives. Si les deux précédentes contributions sont centrées sur la syntaxe du continuum Gbè et likwála, Rosine Suzanne WAKO tente de résoudre la classification et la traduction des formes figées du fe’éfe’é vers le français et l’anglais. Pour terminer, l’objectif poursuivi par Sobzanga Edouard SAWADOGO consiste de montrer l’impact de l’utilisation des étiquettes en langues locales sur la consommation des produits locaux au Burkina Faso à travers la ville de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Décrivant la réalité socio-politique des pays africains, Mahamadou Hassane CISSE argue que celle-ci reste encore caractérisée par la persistance des effets de domination liée à l’application des modes de gestion du pouvoir et au recours à des modèles de transmission du savoir dont les génotypes sont fondamentalement porteurs de gènes de « colonialité. C’est pourquoi, il s’évertue à examiner la contribution du cinéma et de l’audiovisuel africains en tant que discours de déconstruction de l’idéologie colonialiste et processus de réappropriation des savoirs endogènes plutôt appropriés.

GRAMMAIRE, ANALYSE DU DISCOURS, COMMUNICATION, SOCIÉTÉ

Les contributions de Adelaide Keudem DONGMO & Pauline NNABUIKE, Aliou SECK, Djoa Johnson MANDA, Dounia DJEROU & Fatma Zohra GHANEM, Goucem Nadira KHODJA, Nachwa EL DAKAK et de Youssouf DIAWARA & KOUADIO Akissi Françoise, épouse KONANconstituent une analyse du discours dans les œuvres romanesques. Outre l’exploitation des ouvrages romanesques, deux contributeurs ont orienté leur sujet sur la littérature (surréalistes) : Serge Simplice NSANA & Vincent NAINDOUBA ; et la poésie : Yambaïdjé MADJINDAYE & Taoussi Taoukamla BICHARA. Par ailleurs, selon Adélaïde Bakissia SERIFOU, le XIXe siècle a intégré un genre nouveau d’écriture. Il s’agit en l’occurrence du genre intimiste avec le journal intime. Environ deux siècles plus tard, ce genre revient à l’occasion de l’internet, sous une forme nouvelle qui est celle des réseaux sociaux ; phénomène de société lié à l’épopée de soi, à la surreprésentation, voire l’exhibition de soi. Se montrer dans toute sa gloire, dans toute sa splendeur (réelle ou illusoire) dans toute sa transparence devient l’objectif de tous ces adeptes de ce nouvel outil de communication. Dans « recadrer le discours médiatique : de l’usage des verbes introducteurs du discours rapporté dans la presse écrite », Kouassi Akpan Désiré N’GUESSAN soutient qu’afin de rapporter les événements et paroles des acteurs qui font l’actualité, Les journalistes de la presse écrite utilisent des verbes et des syntagmes introducteurs du discours rapporté. Se focalisant sur des certaines expressions populaires en République Démocratique du Congo, Cyprien HABASIKIYAKE KAKULE souligne que ces expressions sont écrites et exhibées dans plusieurs langues telles que le kiswahili, le français, l’anglais, le lingala, le mashi, etc. suivant l’activité sociale, l’endroit, et le niveau intellectuel des auteurs. L’objectif poursuivi par Nabila BEDJAOUI consiste à mettre en lumière la linguistique de corpus en tant que discipline empirique, ainsi qu’explorer le domaine du TAL (traitement automatique du langage) pour aboutir à l’étude d’un cas, celui de la traduction automatique à travers Google Traduction. Pour terminer, si Moïse GBAZA ZATIWA DADA, Apollinaire LIPANDASI MASUWA & Charlotte NDOMBENE MBEWE tentent de comprendre les effets négatifs de la Covid-19 au plan socioéconomique dans la province du Sud-Ubangi, Vlada Jurievna SARKISOVA-KOUAME dans « le point de vue philologique sur le symbolisme des poids à peser l’or Akan (Côte d’Ivoire) » tente de comprendre les types de transmission de connaissances en pays Akan.

SOCIOLINGUISTIQUE, DIDACTIQUE, HISTOIRE, GÉOGRAPHIE

Le présent axe reste très varié, cependant les différentes contributions tournent autour de sociolinguistique, anthropolinguistique, didactique, histoire, géographie. À travers sa contribution, Jérémie GUIRAYO analyse la situation politique actuelle du Tchad en vue d’une réelle réconciliation  nationale. Pour lui, l’opportunité du dialogue national inclusif et Souverain reste une opportunité inestimable pour une paix durable au Tchad. En outre, l’objectif principal de l’étude de Joseph YAMÉOGO, Korotimi SANOU & Pawendkisgou Isidore YANOGO consiste à analyser les déterminants de la recomposition des systèmes de culture dans les bananiers autour du barrage de Petit Balé, du village de Lapara. Par ailleurs, Comment comprendre et expliquer le rôle des Noumou dans l’équilibre des sociétés du nord ivoirien ? C’est à cette interrogation que répondent Mamadou BAMBA & Salifou KONE. Pour ce faire, leur article s’appuie sur la confrontation des sources écrites, les sources orales. Notons que Rautha Charity GANDU, Sunday Aondoaver GBANDE & Muktar YAHAYA examinent le problème du « sommeil provoqué par la fatigue » observé parmi les élèves-officiers au cours de l’enseignement de français dans une université militaire. Pour y parvenir, deux méthodes de l’enseignement dont l’approche actionnelle et non actionnelle ont été employées. Ténon KONE montre l’importance et la pertinence de la littérature et du cinéma dans les représentations de l’expérience du phénomène migratoire actuel. En effet, l’alternance des images du cinéma et de la littérature permet d’approfondir la compréhension des transformations culturelles provoquées par le phénomène des migrations euro-occidentales essentiellement clandestines. L’article de Yobé NAMPAGOU, Essohouna TANANG & Koffi Amouzou SOSSOUmet en exergue la sensibilité des pouvoirs publics nationaux à l’égard des victimes des catastrophes et toutes les formes de vulnérabilités entre 1960 et 1984. Pour ce faire, ils ont procédé à l’exploitation des sources d’archives, des rapports du ministère de la sécurité et de la protection civile, du ministère de l’action sociale, des publications officielles et des travaux scientifiques relatifs à la protection des personnes et de leurs biens. L’objectif poursuivi vise à montrer les actions menées par les pouvoirs publics, les associations humanitaires et les populations togolaises en faveur de la solidarité nationale.

Coordinateurs

DODO Jean-Claude (Université FHB – Côte d’Ivoire), ADICO Patrice (Université FHB – Côte d’Ivoire) & ALADE Jean-Jacques (Université FHB – Côte d’Ivoire)

LINGUISTIQUE DESCRIPTIVE
GRAMMAIRE, ANALYSE DU DISCOURS, COMMUNICATION, SOCIÉTÉ, TRADUCTOLOGIE
SOCIOLINGUISTIQUE, PÉDAGOGIE, HISTOIRE, GÉOGRAPHIE
Mise en ligne 1er Décembre 2022